Base élèves : une première victoire

Publié le par L'antisèche des parents

Communiqué de presse du 3 octobre 2007 de la FCPE

La FCPE ne peut que se satisfaire de la décision du ministre de l’Education nationale de supprimer du fichier « base élèves » les trois mentions qu’elle récusait : nationalité, date d’arrivée en France et suivi d’un enseignement de langue et culture d’origine. L’'informatisation de ces données ne présentait d'’ailleurs aucun intérêt pour le suivi des enfants. La FCPE avait demandé que soient supprimées ces mentions des fiches remplies par les parents et se félicite donc d’avoir été entendue sur ce point. 

Néanmoins, la FCPE rappelle son exigence concernant la sécurisation des fichiers informatiques ainsi constitués. Elle exige une totale garantie du fait que ces données ne pourront être utilisées par quiconque en dehors de l’institution scolaire, notamment pour des visées politiques ou commerciales. Elle n’acceptera pas que les maires, d’autres administrations que l’Education nationale ou des sociétés commerciales aient accès à ces informations. 

Enfin, la FCPE rappelle que certaines informations concernant la scolarité des élèves, comme les absences ou le recours au RASED, qui sont renseignées directement par les directeurs et directrices d’école, doivent être supprimées du fichier en fin d’année ou dès que leur conservation n’est plus pertinente. 

Commenter cet article